Red Dwarf, c’est cosmiquement trop con

J’ai terminé il y a peu Babylon 5, son spin-off ainsi que ses films, série trop méconnue en france car terminée peu avant l’avènement d’internet. Un truc malheureux du geek moderne, c’est qu’il a tendance à passer à côté « des vieux trucs ». Préférant ainsi mater la dernière nouveauté fadasse de Scifi, plutôt que de se plonger dans d’anciennes séries ou films de qualité.

Ce qui lui permettrait pourtant de mieux apprécier les nouveautés, les créateurs de talent se basant souvent sur d’anciens trucs, jusqu’à y faire souvent référence. Pour preuve récente, impossible d’apprécier « Cloud Atlas » à sa pleine mesure, sans avoir vu au préalable l’extraordinaire film « Soleil Vert » des années 70 :)

Bref, j’en viens à Red Dwarf. Alors que le public geek se gave des dernières hypes à l’anglaise, telles que Dr Who ou Misfits, on aurait tort de bouder en France d’autres productions anglaises méconnues telles que Red Dwarf. J’ai découvert la série il y a quelques années au détour d’une conversation lors d’un salon manga, et j’avais pris dans la foulée les 5 premières saisons de la série en DVD (Chaque saison faisant seulement 6 épisodes, format court british oblige). Je m’y suis remis récemment, en reprenant à la saison 6.

Sorte d’ »Objectif Nul » à l’anglaise, mais en vachement mieux, la série raconte les non-aventures de l’équipage du vaisseau Red Dwarf, perdu dans l’espace. A son bord, le dernier humain existant, Dave Lister (qui aurait pu avoir comme crédo « born To be a Larve »), Cat, l’ultime évolution de l’espèce des chats, Kryten, un robot psychotique, et enfin Arnold Rimmer, l’hologramme de l’être le plus agaçant de l’univers.

L’ajout d’un appareil de réalité virtuelle dans les saisons avancées leur permettra de se livrer à des délires encore plus foldingues, déjà qu’ils poussaient la chose très très loin auparavant.

Dans l’épisode que je viens de voir, les membres de l’équipage viennent se plonger dans une réalité basée sur le roman du 17ème Orgueil et préjudice, pour se taper les nanas de l’histoire, et alors Kryten l’androïde, vexé que tout le monde se foute qu’il ait préparé un repas spécial pendant des heures, débarque dans leur monde avec un tank pour atomiser la gueule à tout les participants de la grande sauterie xD Entre ça et les repas que l’on mange avec des couverts extraterrestres qui font léviter les ingrédients, une partie de billard galactique avec des planètes pour boucher un trou noir ou encore Dave Lister forcé de se marier avec une version féminine de Chewbacca pour obtenir une pièce pour réparer leur vaisseau, il y a de quoi faire côté conneries cosmiques…

Un petit aperçu ? http://www.youtube.com/watch?v=mbLYIqFmfbA

Si les 1ères saisons sont un peu chiantos par moment, la série se bonifie vraiment avec le temps. Et, grande surprise, elle a été ressuscitée récemment, revenant en 2009 pour une saison 9, puis une saison 10, alors que la série s’était terminée 10 ans plus tôt! Quel plaisir de revoir les acteurs, même un peu vieillis!

Donc voilà, si vous aimez l’humour absurde et les scénarios complètement barrés, lancez-vous! ^^

Posted in Cinéma, Science-fiction, Séries télé | 1 Comment

De la niouuuuze!!

Pas vraiment pris le temps de poster de nouvel article ces temps-ci. Vu que j’ai un travail régulier à présent, ça me fait moins de temps libre, temps que je consacre pleinement à ma consommation boulimique de culture diverse et variée, ceci allant de :

(Un bouquin très intéressant qui explique pourquoi l’aide économique faite à l’Afrique ces 50 dernières années n’a servi qu’a enfoncer le continent, et que les chanteurs et leurs collectes de dons feraient mieux de fermer leur gueule)

(La biographie de Michel Drucker, eh oui ! A travers son histoire, c’est toute l’épopée de la télévision Française et son évolution que l’on découvre)

Et là je suis sur :

(Le bouquin du fondateur de jeuxvideo.com, qui explique toute l’histoire du site. Et à travers celui là, une petite histoire de la transition minitel-net en France, ainsi que des magazines de papier à la presse web.)

Outre mes habituelles plâtrées de jeux vidéos que j’engloutis à tour de bras, je visionne ces temps-ci des séries télé Françaises mortelles, dont l’extraordinaire « Engrenages », une fiction policière de chez Canal+. La prochaine fois que l’on me dit qu’il n’y a que des séries de merde en France, je saurai quoi répondre :D

Posted in Ecriture, jeux-video, Séries télé | Leave a comment

Découverte : Babylon 5

Bon, petit instant découverte pour les mordus de SF en manque de Battlestar, de Mass Effect ou de Star Trek!

Il me restait, dans ces grands univers de SF une série majeure à découvrir, et c’est chose faite. J’en suis donc à la Saison 4 sur 5 de… Babylon 5 ! Et je kiffkiffe vraiment :love:

C’est une série impressionnante écrit par un putain de scénariste, Michael Strazinski, qui l’a rédigée sur son ensemble, en une intrigue de 5 saisons fixée dès le départ. Elle est un peu ancienne maintenant au niveau des batailles spatiales, c’est des images de synthèse des années 90, mais le reste est tout à fait correct. La saison 1 est un peu chiante par moment car c’est beaucoup d’épisodes isolés, mais après, c’est vraiment excellent, ça se bonifie avec le temps.

Un petit générique ? http://www.dailymotion.com/video/x8f5sh_generique-de-babylon-5-saison-4_shortfilms#.UMsojKx7SuI

Pour l’intrigue, c’est assez proche de Mass Effect : En 2250 équelques, les humains ont voyagé dans l’espace et découverts d’autres races. Après une guerre contre l’une d’entre elle (Dans B5 les Minbaris, dans Mass Effect les Turiens), ils ont montés une station spatiale, Babylon 5 (En référence à la tour de Babel), comme point relai diplomatique entre les races (Le rôle que joue la Citadelle dans Mass Effect).

Là, ils vont tenter de régler les conflits entre les races, sachant qu’une ancienne menace datant de plusieurs milliers d’années refait surface petit à petit (Tel les moissonneurs dans Mass Effect), poussant certaines races secrètement les unes contre les autres pour les affaiblir, en vue d’une grande guerre galactique. Seul une alliance de l’ensemble des races pourrait les sauver de cette terrible menace!

20130205-174645.jpg

Les personnages principaux sont les humains en poste qui dirigent la station B5, ainsi que les ambassadeurs des différentes races représentées sur la station (Au nombre de 5, pour les plus importantes : Narn, Centauri, Minbari, Vorlon, Humain).

Voilà, si vous voulez une excellente série de SF qui parle de conflits d’intérêts entre races extraterrestres, et comment les intérêts personnels des ambassadeurs de chacune de ces races viennent foutre le bazar dans tout ça, matez Babylon 5, c’est crocro bien ^^

Posted in Science-fiction, Séries télé | Leave a comment

Mes jeux marquants de 2012

2012 a été une année ou j’ai rarement autant joué, que ce soir sur PC, Wii, un peu de PS2 et surtout sur XBox360. Ici pas de top ridicule, je voudrai juste partager quelques jeux qui m’ont vraiment marqués. Ce ne sont pas forcément les meilleurs auxquels j’ai joué, mais je m’en souviendrai longtemps.
Il s’agit de ma sélection, c’est à dire que ça ne prend pas en compte que des jeux sortis cette année, juste ceux auxquels j’ai joué en 2012. Peut-être que cela vous donnera envie d’essayer certains de ces titres ^^

Deadly Premonition (Xbox360)

Malgré ses tares graphiques et de gameplay rigide, Deadly Premonition ne m’a pas paru « chiant » à jouer. Je ne l’ai pas « subi » une seule seconde, comme j’ai pu subir un certain Assassin’s Creed 3 a de nombreuses reprises. Sorte de Twin Peaks vidéoludique, encore plus brillant qu’Alan Wake, Deadly Premonition ne paie vraiment pas de mine au départ. Mais une fois que l’on s’habitue aux personnages, que l’on s’y attache, et que l’intrigue commence à se résoudre, on se rend compte à quel point ce jeu est énormissime. Mon meilleur scénario de 2012, clairement.

Asura’s Wrath (Xbox360)

Jamais vu un jeu qui part dans des scènes aussi épiques, d’une générosité incroyable, avec un style graphique et des talents démentiels, j’ai été complètement emballé par ce qui n’est pourtant qu’un extraordinaire film interactif déguisé. Pour tout amateur de shonen, une orgie hallucinante de scènes d’actions toutes plus folles les unes que les autres. Jamais je n’oublierai ces CINQ boss de fins, tout plus fous les que les autres. Ah le boss de fin! Waouuuuuh quel combat! Bon ben c’est fini! Ah tiens non! Oh putain un autre boss! Oh putain c’est encore plus méga-épique! Etc etc X5 O_O

DMC3 (PS2)

Le jeu avec le personnage le plus classe de l’univers. Il y a deux ans, je trouvai que Bayonetta se la pétait. C’était avant de faire DMC3… Dante est juste le Dieu de la classe, quel cabotinage ultime O_O Et quel difficulté hallucinante, c’est à se tirer une balle, dès le 1er niveau j’ai dû passer en mode facile tellement j’en chiai. Mais quel classe tout de même, et… Enfin un scénario qui tient la route dans un Devil May Cry. Quel classe putain… Je l’ai déja dit ?

Catherine (Xbox360)

Longtemps hésité entre Catherine et Deadly Premonition pour mon scénario de l’année. Expérience extraordinaire, à tout les points, gameplay, scénar, réflexion (ici sur la vie de couple et la crise de la trentaine). Atlus est vraiment, avec Platinum Games, mon studio Japonais adoré :)

Super Mario Galaxy 2 (Wii)

Je n’aime pas Mario. Vraiment, je n’ai jamais pu plus que ça accrocher à la jouabilité, à l’univers, toussa toussa. Et pourtant, j’ai pris un violent coup de boule dans la gueule en faisant SMG, et surtout SMG2. Littéralement, à chaque nouveau niveau, j’avais des étoiles plein les yeux. Meilleur level-design EVER. Ces mecs sont des putains de fracking-génies. Extraordinaire, et ça m’a même donné envie de faire Mario 64, c’est dire. Non franchement jouez-y, un vrai caviar vidéoludique, j’en hallucine toujours en y repensant, c’est juste magique la construction de ces niveaux.

The Room (iOS)

J’en avait déja parlé dans mon émission d’IDL Portable, The Room reste mon coup de coeur iOS de cette année. Un jeu d’énigmes extraordinaire à la sauce Myst, à essayer absolument.

The Walking Dead (PC)

Je n’ai pas encore terminé l’aventure, mais j’ai déjà chialé devant l’une des scènes du jeu. Pour tout ceux qui ont apprécié le comics, ou même la série télé, et même les autres, ce jeu bouleversant est vraiment à faire. Là aussi, comme Asura’s Wrath, c’est du film interactif, mais tudieu que c’est bon, et émouvant! Avec un si petit budget, ce jeu a surclassé le pourtant très bon Heavy Rain, extraordinaire!

Jeu de l’année perso : Vanquish (Xbox360)

En 2010, mon jeu de l’année avait été Bayonetta, et en 2012, Mass Effect 2. Mon jeu de cette année est sans conteste Vanquish, des créateurs de Bayonetta également, Platinum Games. Un petit trailer pour que vous voyez à quoi ça ressemble : http://www.dailymotion.com/video/xebarj_vanquish-trailer_videogames#.UM3Du6x7SuI
Le scénario et l’univers sont vraiment sympatoche, mais c’est surtout le gameplay qui m’a fait prendre mon pied comme jamais auparavant.
Un TPS nourri à la nitroglycérine, avec des scènes d’action complètement folles. Entre des combats contre des monstruosités mécaniques changeformes, des fights sur des trains à accrochage magnétique ou le train ennemi fini par passer au dessus de ta tête, des robots géants que tu défonce au corps à corps, des combats contre des forteresses géantes qui ne sont autre que des mechas d’une taille colossale, et puis la fantastique combinaison ARS avec sa glissade boostée et son changement d’arme méga-classe, bref j’ai juste surkiffé Vanquish, l’un des jeux les plus cools jamais créés ^^

Y en a eu plein d’autres vraiment sympas, mais c’est ceux-là que je retiendrai cette année. Et vous, qu’avez vous kiffkiffé ?? ^^

Posted in jeux-video | Leave a comment

Jouer pour pas cher, quelques astuces !

Oh punaise, pas posté un article depuis… Mai dernier ! >_<

Une formation pro plus tard, j’ai de nouveau la motivation pour blablater un peu. Durant ces six mois, j’ai abattu un nombre assez hallucinant de jeux en parallèle de mon taff (En vrac Mass Effect 3, Rock of Ages, Vanquish, Gears of War 3, Puddle, Halo 3 & ODST & Wars & Anniversary, Modern Warfare 2 &3, Black Ops 1, FEZ, Saints Row 2 & 3, Star Wars le pouvoir de la force, The Darkness 1& 2, Prince Of Persia 2 & 3, Catherine, Journey, Sonic Generations, Rayman Origins, Trials HD, Warp, Sine Mora, DMC 2, 3 et 4, Child Of Eden, Asura’s Wrath, Castelvania Lords of Shadow, Ninja Gaiden 2, the Saboteur, A world of keflings, Wolfenstein, Homefront, Costume Quest, Bastion, et enfin Borderlands 2 ces temps-ci, sans compter quelques jeux Steam et Wii (Paper Mario, Mario Galaxy 1 & 2, Metroid Other M entre autres)… Oui c’est beaucoup en six mois…)

Vous vous dites « spèce de malade, il y a laissé ses économies ou quoi?! » Eh bien en fait pas du tout, et c’est justement le sujet de l’article du jour. En effet, j’ai pris le parti de chercher systématiquement à faire le plus d’économies possible tout en jouant comme un bourrin à plein de jeux.

Et ça, ben c’est mon stock de trucs entamés/pas encore essayés -_-’

C’est pourquoi je vais faire part ici de mes bons plans persos. Même si nombre d’entre eux vont vous paraître du pur bon sens, je voulais compiler un peu le tout ici; Avant tout, la 1ère chose à acquérir pour jouer à pas cher, c’est LA PATIENCE. En effet, sauf de rares exceptions comme les jeux Nintendo, qui ne baissent quasiment pas de prix, un an après la sortie d’un jeu grand maximum, le prix de celui-ci est divisé par deux, soit 30E (Certains sont divisés par 4 six mois après leur sortie alors…). En ayant un peu de patience, il est donc possible de jouer pour bien moins cher. J’ai pour habitude d’acheter une console un ou deux ans avant sa fin de vie présumée. Je dispose ainsi d’un catalogue de jeux fournis à pas chers, de nombreux avis, j’arrive dans la période ou les meilleurs jeux de la console qui sont aboutis sortent. Et la machine est plus stable. Ma Xbox n’a jamais eu de RROD ainsi.

A noter que dans tout l’article, je part du principe que ce que j’achète, je le revends très rapidement après. Il faut donc avoir le meilleur rapport achat/revente. Si je veux conserver mon jeu, il vaut mieux que je l’achète en angleterre, à carrément moins cher. Nombre de revendeurs ne reprennent pas les jeux anglais. Ce n’est pas toujours le cas (Exemple de mon Rayman Origins, commandé en angleterre pour 17E et… revendu 23 au Micromania du coin O_o C’est l’une des seules fois ou j’ai »gagné de l’argent ». Egalement avec mon Nier, acheté 13E dans un obscur magasin d’occasion, et revendu 20 à Micromania).

De même pas la peine de me péter les couilles avec du « Tu devrais pirater ceci ou celà, c’est gratis! ». J’ai pour principe d’acheter légalement TOUT mes jeux. Et ça comprend aussi mes jeux Wii et mes jeux DS, eh oui, c’est rare en effet… Je douille d’autant plus sur ces deux supports, les prix ne descendant que très peu, c’est super chiant…

L’échelle des prix s’échelonne ainsi pour ma part : 70E, jeu neuf en boutique à sa sortie, à éviter absolument -> Lui préférer une préco en ligne à 55E sur amazon par exemple. L’achat day-one personnellement c’est pour les jeux que je veux absolument faire, genre les Assassin’s Creed. 35E, acceptable pour un excellent jeu quelques mois après sa sortie. Si vous aviez d’autres jeux en attendant mais que vous voulez vraiment le faire rapidement c’est pas mal. 20E, le bon prix, celui que les jeux devraient vraiment valoir rapidement. 15E, bonne affaire si c’est un excellent jeu. Moins de dix euros, bonne affaire, si c’est un jeu correct.

Le prêt de jeux

Le plus simple au fond, s’échanger des jeux entre potes. Pas possible en dématérialisé, mais le must sur Xbox et PS3. Si on se fout du multijoueur et de ses codes de déblocage, c’est pas mal. Comme pour l’occaz, rien à péter, les éditeurs se font de toute façon leur beurre sur les DLC. A toujours checker quels sont les DLC d’un jeu et s’ils valent vraiment le coup.

Micromania

En fait Micromania me sert surtout d’endroit pour la revente. Leurs prix sont plutôt corrects en occaz, mais vu que je peux trouver moins cher ailleurs… En fait, pour l’achat en occaz à Micromania, il vaut mieux repasser régulièrement. Leur prix à l’achat/revente dépend de leurs stocks nationaux, donc ils varient très souvent. Quand il y a cassage de prix, ce qui arrive de temps en temps, on peut faire de très bonnes affaires.

Leur système de carte est très pratique, on stocke ses reventes sur un compte (A partir du moment ou on a un statut Gold, que j’ai paske j’ai dépensé pas mal de sous chez eux…) et on peut utiliser l’argent comme on veut. Des bons de dix euros d’achat tombent tout les 200E échangés, dans un sens ou dans un autre. Les prix de reprise sont assez bas, j’estime que l’on est gagnant si on peut tirer au moins la moitié de ce que l’on a payé à l’origine en revente. Sur un jeu récent, plus on attend, plus on risque d’y perdre, car le prix descend très vite et la marge que l’on se fait fond rapidement. Si on s’y prend bien, c’est toujours avantageux, car sur un jeu acheté d’occaz 8-9E, il nous sera repris 2-3E, donc on y perd assez peu au fond.

Récemment, j’avais topé mon CoD Black Ops dans un magasin de dépôt-vente à 14E, et je l’ai revendu 10 à Micromania. 4E pour jouer à un jeu sorti il y a seulement un an, plutôt pas mal, non ?

La seule fois ou je me suis fait baiser était sur Assassin’s Creed Revelation, acheté neuf à sa sortie, et revendu un mois après. Mois durant lequel Ubisoft à fait chuter le prix de 70E (Fin Octobre) à 50E (pour Noël). Faisant ainsi tomber le prix de la reprise à mort. Résultat, cette fois ce sera revente directe pour AC3 dès que je l’aurai bouclé, et fuck les DLC qui tardent à venir !

Les autres boutiques de jeux

Toujours passer un peu partout, il y a souvent de bonnes affaires à faire, reste que Micromania est pour moi plus intéressant avec leur système de revente pas chiant (Pour la plupart des autres boutiques, il faut souvent payer un supplément quand on reprend et échange ton jeu, et c’est rarement avantageux, plutôt qu’un total que l’on peut utiliser à sa guise comme à Micromania). Fouiner un peu partout, c’est pas mal pour faire des comparaisons de prix et se faire sa propre échelle du « bonne affaire », « je me fais baiser la gueule ».

Les boutiques d’occaz généralistes (Cash Express, la Trocante, Troc Depot, etc etc)

La petite mine d’or. En général, les jeux sont souvent à prix flingués. Ceux qui revendent et ceux qui achètent n’y connaissent souvent rien ou s’en foutent. C’est l’endroit ou aller en priorité. Bien sûr, on a pas le conseil d’une boutique de jeux, il faut s’y connaître pas mal pour s’y retrouver. On achète ici, on revend à Micromania. C’est notamment ici qu’il faut toper des jeux Wii et DS, là ils seront à prix cassés, comme le grand public se débarrasse de ses bons jeux Wii en n’y connaissant rien. Sur la photo en début d’article, la meilleure affaire que j’ai faite reste sans aucun doute la compilation Xbox rassemblant Lumines Live, Bomberman live et Geometry Wars 2 pour… 3E ^^ La semaine passée mon achat, Geometry Wars 2 était en promo sur Xbox, on pouvait donc l’avoir pour 5E, et j’ai donc bien fait d’attendre…

Similaires aux vides-greniers en somme, ou l’on peut également faire de très bonnes affaires.

Vous allez vraiment penser en bouclant cet article que j’suis un putain de Grippe-sou pour chiner pour seulement 2E -_-’

La FNAC, un cas particulier

En effet, celle-ci propose depuis déjà deux ans un système d’occasion. Je n’ai pas testé la revente, mais à l’achat, on peut vraiment faire de putains d’affaire. En effet, la FNAC n’en ayant rien à péter des jeux qui ne font pas suffisamment de chiffre, elle casse très rapidement les prix des jeux qui ont moyennement marchés, même si ce sont de bons jeux. Il y a deux mois, j’ai toppé ainsi l’excellent Catherine, encore vendu 25-30 euros en occaz en boutique classique pour… 11E à la FNAC, en neuf O_o Et y a un an, Fallout New Vegas à 9E, neuf. Actuellement celui-ci est toujours vendu au minimum à 14-15E en boutique spécialisé, en occaz… Sorti des gros blockbusters, les excellents jeux prisés par les gamers mais moins connus du grand public sont achetés dans les boutiques spécialisés, mais boudés à la FNAC. D’où ce résultat. La FNAC donc, à toujours surveiller et aller faire un tour, grosses affaires à faire parfois.

Les achats en ligne, Amazon, le boncoin.fr et Zavvi

Je vais sur amazon en général, il y a de bonnes promos pour les jeux neufs en précommande. Je connait assez peu d’autres sites, n’hésitez pas à m’indiquer dans les commentaires si vous en connaissez de plus avantageux. Sinon, Zavvi est le site anglais ou j’achète certains jeux, du moins ceux que je veux conserver. De grosses promos tout les lundi (Mega-Monday). En effet, nombre de jeux sont en version Européenne, et si la jaquette est en anglais, le DVD sera le même partout, donc le jeu est lisible et en Français sur votre Xbox ou PS3. Sur ce site, on peut checker en quelle langue sera le jeu importé. C’est la meilleure solution si on ne revend pas ses jeux et si on aime pas trop l’occaz’.

Enfin leboncoin.fr est pas mal, mais d’une part, faut chercher un peu pour trouver de bons jeux, les reventes étant souvent soit des jeux très populaires, qui sont rachetés direct, soit des daubes sans nom. Et puis c’est assez casse-couille si on doit le faire régulièrement, genre pour gagner seulement 10E à chaque fois… Pour la revente c’est plutôt intéressant pour des jeux très récents.

Les promos XboxLive, Steam et PSN

Dans le domaine du démat’, Steam est le Roi incontesté. Deux mois après la sortie d’un jeu celui-ci peut être en promo monstrueuse (Ex : Darksiders II sorti cet été, y a un mois à moitié prix – 25E – sur Steam O_o) Le souci étant que les promos changent tout les jours, donc il faut y repasser régulièrement. Attention à ne pas trop tomber dans le syndrôme du « j’achète pour jouer plus tard »; En effet, si vous toppez un gros jeu genre à 20E, dans deux mois, il y aura des promos ou il sera à 5-10E. Donc si vous n’êtes pas sûr d’y jouer, attendez encore ! Entre 2 et 10 Euros le prix est toujours honnête sur Steam donc si le jeu vous intéresse, prenez-le pour votre stock !

Cet homme en veut méchamment à votre portefeuille…

A noter deux grosses périodes sur Steam : La période de Thanksgiving aux états-unis (C’est justement ces jours-ci) qui est une semaine à prix cassés, et Noël, ou le cassage est encore plus violent, et dure trois semaines de promos monstrueuses. Le stock de jeux est à faire là (Mon Torchlight 2 sera acheté vraisemblablement dans cette période). Dans tout les cas, si vous le pouvez, un seul conseil sur steam : « Attendez-encore ! »

Sur Xbox, des promos toutes les semaines, le statut Gold est indispensable pour avoir de bonnes promos (A topper pour 30E par an seulement en ligne). Pareil, avoir de bonnes connaissances et bien se renseigner pour trier le bon grain de l’ivraie. La liste des promos est publiée régulièrement sur le blog du Major Nelson, le boss du XboxLive. Les promos ne tombent vraiment pas aussi souvent que Steam, donc si des DLCs d’un jeu qui vous intéresse sont en promo, achetez-les en avance, car l’occasion risque de ne pas se représenter.

Sur le PSN, le système est encore plus avantageux, l’abonnement Playstation Plus, de seulement 50E par an, file carrément des jeux gratuits. On ne peut y jouer qu’en renouvelant l’abonnement, mais vu les bombes auxquelles on peut jouer, c’est juste méga-valable…

Il y a des promos régulièrement aussi sur GOG (Good Old Games), mais bon, le prix de base des jeux est assez bas, donc à moins de tomber sur une promo qui vous intéresse vraiment par hasard.

Surveiller aussi les Indies Bundles, il y en a souvent qui sont des compilations monstrueuses de jeux extraordinaires, qui ne coûtent quasiment rien, et fournissent les clés steam pour chaque jeu. Malheureusement, il y a aussi de nombreux bundles blindés de jeux à ch**, donc là aussi, de bonnes connaissances et un bon instinct sont nécessaires.

(Sinon, le plus simple pour jouer pour rien reste en fait Minecraft, investissement de 20E de base, et bouffe-temps infini en perspective)

Voilà, j’espère que vous avez aussi de bonnes astuces pour jouer pour pas cher ! Pour ma part, le fait de chercher à jouer pour le moins cher possible est presque devenu… un jeu ! ^^ Et on se moque des bonnes femmes et des soldes dans les magasins de fringues, j’te jure…

Posted in jeux-video, Non classé | 2 Comments

Invincible de Robert Kirkman

Rares sont encore les BDs que je découvre à m’enthousiasmer A MORT. J’avais eu par diverses personnes vent de l’excellence de « Invincible » de Robert Kirkman. L’auteur vous dira forcément quelque chose puisque c’est lui le créateur de « The Walking Dead ».

Ce qui vous laisse déjà présager du talent du bonhomme. Là, celui-ci s’attaque avec un putain de talent aux Super-Héros. Pour faire simple, il y a dans Invincible une fraîcheur telle que l’on se croirait être un jeune lecteur découvrant Spiderman au tout début de sa parution, dans les années 60. Tout en terriblement bien écrit, et moderne. C’est drôle, c’est triste, c’est gore, c’est plein de rebondissements, c’est ultra-bourrin parfois, c’est intime aussi. Et le tout se tient parfaitement, juste un gros régal à lire.

Pour résumer l’histoire rapidement, notre héros, Mark, est le fils d’Omni-Man, équivalent de Superman dans l’univers d’Invincible. Son père est donc un extraterrestre débarqué sur terre une trentaine d’années plus tôt, et qui a épousé une terrienne. Sous son identité secrète, c’est le plus puissant héros de la terre, et à la maison, un très bon père de famille. Bien sûr, les pouvoirs de Mark commencent à se développer, et il endosse bien vite le costume d’Invincible, le patronyme qu’il s’est choisi. Et il va se battre et commencer son apprentissage au côté de son père.

Les inspirations sont multiples. Les comics bien sûr, ou on reconnait les nombreux clins d’oeils aux équipes et personnages d’autres univers. Mais également… Dragon Ball. L’histoire de Mark n’est pas sans rappeler celle de Sangoku et Sangohan, et le côté parfois ultra-bourrin des combats nous le rappelle souvent.

En fait, pour être plus précis, Invincible me fait beaucoup penser à la période lycéenne de Sangohan, avec les premiers émois amoureux avec Videl, le fait de devoir se barrer des cours pour aller sauver le monde, et… le père absent (Sangoku étant mort à ce moment là – et dans Invincible… ben je n’en dirait pas plus ;) ). D’ailleurs, Debbie, la mère a exactement la même coupe de cheveux que Chichi ^^

Ce serait dur d’en dire plus sans spoiler. Tout se tient admirablement dans Invincible, et l’univers développé autour de Mark, avec ses potes et copines à l’école, les autres super-héros et supers vilains et son univers en général, tout est juste brillant d’exécution. Mais je n’ai pas à vous convaincre plus que ça, notamment si vous avez déjà lu Walking Dead et constaté l’excellence de la plume de Kirkman ^^

Pour terminer, je voudrais quand même mettre ces deux pages d’Invincible, qui résument selon moi très bien à quel point ce comics est über-génialissime :

Maintenant, c’est à vous de le découvrir !

Posted in Comics, Non classé | Leave a comment

Visite des installations de la SNCF Nantaise

Il y a une petite semaine, via un tweet, j’ai pris connaissance et me suis inscrit à la visite à laquelle j’ai participé ce matin. A l’initiative du CNJ Nantes et de l’Atelier des Initiatives, qui organisent depuis déjà une dizaine d’années des découvertes de lieux importants Nantais (Musées, parc, mais aussi institutions), on a donc été 6 à découvrir les coulisses habituellement non accessibles au public de la SNCF Nantaise. Au passage, merci aux personnes de l’association, mais aussi à celles très sympathiques de la SNCF qui nous ont fait la visite !

Je n’ai pas pris de photos du centre de gestion des trains et du centre de gestion des crises, pour ne pas déranger les personnes qui y travaillaient, d’autant plus que l’espace était assez réduit. Ceux-ci sont situés dans la fameuse tour Nord de la gare. On y a d’ailleurs une vue assez inhabituelle de Nantes. Certaines personnes ont 5 à 6 écrans devant leurs yeux, à gérer les différentes voies, en étant en communication avec les autres centres de la région Loire-Atlantique-Vendée. Personnellement, on aurait dit des hiéroglyphes, tant la complexité est grande avec la grande quantité de voies et de trains, couplés avec les « sillons » qui correspondent à des unités de temps dans lesquels on fait voyager les trains.

De plus en plus ces dernières années, l’ensemble du système ferroviaire n’est pas qu’une seule entité, mais un agglomérat de boites qui travaillent en collaboration dans de mêmes lieux, entre le conseil régional, la SNCF, les TGV, les entreprises de Fret, les micro-entreprises de sous-traitement, les techniciens, et bientôt les boites étrangères, vu que le système s’ouvre peu à peu. Un peu au fond comme sont gérés les aéroports.

Mes futures haltères, pour devenir costaud comme Chuck Norris

On comprend alors la difficulté à gérer les crises au moindre souci, et les éventuels retards que cela peut causer, sachant que très souvent, ce sont des problèmes liés aux caténaires (les lignes électriques au dessus des voies, qui fournissent le courant aux trains), cassées, gelées, etc etc. C’est là que je me pose la question de comment font les Japonais avec leur Shinkansen (TGV local), pour avoir un retard moyen sur ces 20 dernières années de… 18 secondes O_O

Après cela, nous avons été faire un tour du côté du Technocentre, là ou sont emmenés, réparés et révisés les trains. Il n’est en fait pas du tout attenant à la gare comme je le pensais, mais situé à trois km de là. Dans de grands ateliers, on change les pièces, et on gère les différents aléas qui peuvent survenir, notamment… nettoyer en cas de collision avec des animaux, et enlever les morceaux malheureusement. Ce qui vaut aussi pour les suicides – En moyenne 1.5 par jour en France. Ce qui crée de sacrés problèmes, car il faut impérativement que le conducteur soit entendu par la police. Il y a en effet une différence entre le mec qui se jette brusquement devant le train, et celui qui s’allonge sur la voie et que le conducteur n’aura pas vu malheureusement. Dans le coin, ce sont apparemment les sangliers qui causent le plus de soucis, notamment entre Nantes et Ancenis, et encore plus les jours pluvieux bizarrement.

Il est beau, il est beau, il est beau le cheminot…

Ce fut une visite fort intéressante, je pense que j’essayerai de repasser par l’association pour avoir un aperçu d’autres lieux Nantais intéressants ! Encore merci à eux !

Posted in Nantes | 1 Comment

Lavage de cerveau à la Française

Habituellement, je ne regarde pas la télé. Sauf qu’il y a un mois, j’ai dû subir ça au cinéma :

 
TF1 : "Les rouges et les bleus" campagne de pub… par thony911

En gros, selon TF1, il n’y a que DEUX solutions : Tu est bleu, ou tu est rouge, et in extenso tu est de droite, ou de gauche. Sorti de ça, il n’y a RIEN. Le genre de pub qui me met hors de moi, qui entraîne les gens à penser qu’il n’y a que ce sempiternel affrontement puéril digne de cour d’école que l’on subit depuis quarante ans que les deux grands partis s’alternent au pouvoir, sans jamais s’entendre pour rien (Si ce n’est voter contre des baisses de leurs salaires -_-).

Alors qu’il y a toujours une autre solution : Ici, éteindre le téléviseur et ne pas regarder TF1. Pour les élections, voter n’importe qui, à l’exception des gens de l’UMPS. Si seulement les deux grands partis pouvaient se prendre une grosse branlée au 1er tour… Je rêve d’un hypothétique second tour Le Pen/Bayrou, pour que cessent toutes ces connivences, comme dans bien d’autres domaines (qui pense à Orange, Bouygues et SFR, prétendument concurrents ? ^^). Si seulement le vote blanc pouvait être pris en compte (Sachant que ça va peut-être changer bientôt), qu’on puisse enfin leur dire merde !

Pour ma part, j’ai déjà fait mon choix : En 2007, j’avais déjà voté pour lui (cf lien du vote blanc plus haut), et tout ce qui se passe en ce moment me conforte dans mon choix de re-voter la même chose. Dans tout les cas, merde au « vote utile », votez même pour quelqu’un que vous ne penserez pas être élu, pour quelque raison que ce soit !

Je regardais l’émission à Ruquier Samedi soir, et même quelqu’un comme Poutou avec ses solutions complètement inadaptées, tenait un discours vraiment enthousiaste et « plus honnête » par rapport à des mecs minables comme De Villepin qui le font uniquement pour leur gueule (Tout comme Hollande et Sarko d’ailleurs…). Il serait vraiment temps que la classe politique s’unisse pour rectifier ce qui ne va pas. on a des ennemis bien plus important à combattre, et si les politicards ne s’en chargent pas, ce sont les gens qui vont finir par le faire. Et ce jour-là, ça se terminera très mal… Lorsque des gens auront brûlé quelques baraques hors de prix et coulé un paquet de yacht de luxe, peut-être que certains commenceront à capter qu’il y a un problème.

Pour conclure, plutôt que de perdre des neurones sur TF1, je vous recommande un documentaire à voir absolument, datant de 2010. Vous comprendrez alors pourquoi tout ça me met tellement en rage :

Inside Job – Bande-annonce – VOST par SonyPicturesFr

Posted in Non classé | Leave a comment

Des machins cool en vrac

Pas des masses de posts ces temps-ci. Je crois en même temps que je n’ai jamais autant dans ma vie été dans une période de consommation aussi intense de films, jeux, bouquins, et bds en tout genre. Y’a pas à dire, arrêter facebook et moins traîner sur twitter, ça optimise grave tes soirées ^^

Je vais pas mettre tout ce que j’ai pu zieuter ces deux derniers mois, sinon on atteindrait la bonne quarantaine de films et au moins une vingtaine de jeux donc je vais me contenter de citer quelques trucs marquants.

Films pas récents

The Troll HunterLa bande-annonce

Un blair-witch Norvégien carrément sympa. Trois étudiants en cinéma qui font un reportage sur un mec bizarre, qui se révèle être un… chasseur de Troll O_o Ils vont ainsi découvrir que les créatures mythiques existent, et qu’il y a même une agence gouvernementale chargée de garder le secret et d’empêcher les Trolls de sortir de leur territoire, par l’entremise dudit Troll Hunter. Une sympathique ballade en Norvège à la découverte de cette espèce sauvage violente et dangereuse qui compte plusieurs types de Trolls.

Jean-Philippe – La bande-annonce

Un fan de Johnny Hallyday se réveille un jour dans un monde ou son idole n’a jamais existé. A cause d’un accident, celui-ci n’est en fait jamais devenu chanteur, et est resté Jean-Philippe Smet, se voyant remplacer par un autre chanteur Rock. Ledit fan, joué par Fabrice Luccini se met en tête de rectifier la réalité, et de faire en sorte que Johnny devienne devienne Johnny dans ce monde.
Jean-Philippe est bien un film de Science-Fiction francais, d’ailleurs sans doute le plus réussi de ces dernières années. En même temps hommage aux fans et à la Star, il permet au chanteur de rire de lui-même, et trippe énormément. C’est bien un film de science-fiction, Luccini se faisant expliquer à un moment par un physicien le principe des dimensions parallèles. On lui dit d’ailleurs, « dans un autre monde, t’es peut-être acteur! ». Ce qu’il répète au passage à Benoit Poolvorde qui y est un parfait inconnu (Et Stallone aussi apparemment ^^). Un concept sympa, qui permet un bel hommage à la star, pourvu qu’on aime Johnny bien sûr ^^

The Breakfast Club - La bande-annonce

Un film dont j’avais entendu parler à plusieurs reprises depuis une plombe, et que je me suis enfin décidé à voir. Cinq étudiants sont collés ensemble un samedi. Cinq personnalités de mondes différents. Le nerd fan de math et de physique, le rebelle racaille, la reine du lycée, le sportif et la voleuse associable. Au cours de cette journée à la base chiante, ils vont se disputer, faire les cons, parler, et partager leurs vies. Le film est presque un huit clôt, vu que tout quasiment se passe dans la grande salle ou ils sont collés. A part ça, c’est sans doute le meilleur « teen-movie » jamais réalisé. A des années-lumières de la crétinerie globale d’un American Pie (Même si j’adore American Pie ^^), c’est intelligent, ça fait mal là ou il faut, c’est souvent drôle, des fois émouvant. Un putain de bon film sur les ados et les adultes qu’ils deviennent, et en fait le prototype de séries comme Skins.

Films récents

Une nuit – La bande-annonce

Une plongée dans le Paris By Night, dans les clubs gay, trans, travelo, sm, etc etc par l’entremise d’un flic de la section mondaine (Chargée des boites de nuit et bar, drogues, bagarres, etc etc), quasiment ripoux, et repéré par la Police des polices. Un scénario excellent, une magnifique photographie, des acteurs géniaux, j’ai kiffkiffé, c’est le cas de le dire.

Mission : Impossible – Protocole fantômeLa bande-annonce

Un peu comme le dernier Fast And Furious, j’ai juste surkiffé ce dernier épisode, que je considère comme étant le meilleur de la série. Bourré d’humour, ça ne se prend jamais au sérieux, plein d’idée à la con, et une maîtrise du mainstream extraordinaire (Putain, mais ils réussissent à y caler du Bollywood rien que pour toucher le public Indien, et s’il n’y avait que ça…). Tudieu, que les Amerloques sont bons. Et à côté, on s’autoflagelle devant eux avec des daubes immondes comme Hollywoo, symbole marquant du dédain et de la méconnaissance des prod Américaine, tout en étant juste minable. Parfois, j’ai honte d’être Français.

Hugo Cabret- La bande-annonce

J’aime les bandes-annonces menteuses. Notamment lorsque on vend un pseudo Harry Potter, alors qu’en fait le film n’est pas du tout ce qu’il prétend. Ici Hugo Cabret a pour vocation de montrer aux enfants ce qu’était le début des effets spéciaux au cinéma, étant un biopic romancé de la vie de Georges Méliès, par l’intermédiaire de la vision dudit Hugo. Avec un peu de littérature du 19ème également. Un film éducatif même, carrément brillant.

CarnageLa bande-annonce

Deux gosses se foutent sur la gueule dans un parc, une bagarre de gamin, normal quoi. Le film suit en fait les deux couples parents des enfants, qui vont passer l’intégralité du film dans l’appartement d’un des deux couples (Le film est adapté d’une pièce de Théâtre), en s’opposant et en se disputant, pire justement que les gosses, pour finir bourrés et se dire leurs quatre vérités. Juste hilarant, avec des dialogues percutants. Vu qu’on se fout des bonnes femmes puritaines à longueur du temps, j’ai kiffkiffé également.

(A noter que j’avais rien lu de Bordage depuis six ou sept ans…Rien depuis Les Derniers Hommes et Les Guerriers du Silence)

Et en bouquin, après avoir lu du K.Dick (Ubik et le Maître du Haut-chateau), plus deux bouquins du Witcher, de la Fantasy Polonaise, j’ai bouclé « L’évangile du serpent », un livre du Vendéen Pierre Bordage excellent, qui raconte l’histoire de Jésus, si celui-ci apparaissait à notre époque (Bien sûr, pas sous le même nom, et pas en se revendiquant chrétien ou juif, ce qui n’a rien à voir au fond, vu que dans les actes, ils ont carrément dérivés du propos originel…)). Bordage développe l’idée avec lequel je suis carrément d’accord, que si ça arrivait, Jésus se ferait probablement démolir puis abattre non seulement par les politiques, les financiers et les médias, mais aussi et surtout par l’église catholique même, de peur que celui-ci sappe leur pouvoir acquis durant les siècles. Paradoxal, non ?

Posted in Cinéma, Fantasy, Science-fiction | Leave a comment

Occupy Wall Street & Les Indignés, bientôt la Vendetta ?

Le mouvement des indignés, débuté il y a plusieurs mois en Espagne, ne cesse de faire des remous sur le net, alors qu’il est systématiquement absent sur l’ensemble des médias par chez nous, notamment car celui-ci ne prend pas vraiment en France. Notre cher pays étant gangréné par la systématique récupération politique et/ou des forts syndicats, qui permettent de contrôler à terme n’importe quel nouveau mouvement en le faisant entrer dans des cases.
Ce qui dans le cas présent, est impossible, le mouvement étant la manifestation IRL de la démocratie Internet. Un joyeux bazar libertin, fusant de bonnes (et de mauvaises idées) une véritable cour des miracles, pleine de vie.
Et nous ne sommes pas non plus en France en situation aussi mauvaise qu’aux Etats-Unis, dans le sens « on s’est fait profondément enc** sur toute la ligne ». Je pense au domaine immobilier, et à celui des prêts à outrance notamment. En France, des lois existent heureusement pour nous prémunir contre ça.

Si je reviens sur tout ce bordel, c’est pour faire quelques parallèles avec certaines œuvres de la culture populaire, qui selon moi, donnent une bonne estimation de comment tout cela va se terminer. Est-ce vraiment difficile de le deviner ? Mal, cela va sans dire.

Certains espèrent que le mouvement va s’essouffler. Pour ma part, je crois que les Mayas ne visaient pas si mal en prétendant que 2012 serait « l’année de fin de ce monde » (Vanne prophétique hoho). Moi je pense qu’il est une bénédiction. Si le bouzin actuel, le bordel du système continuait tel qu’il était, on allait tout simplement là-aussi droit dans le mur. Peu à peu, on réunit tout simplement les conditions qui ont menés à la Seconde guerre Mondiale. Pas tout de suite hein. Il faudra sans doute quelques bonnes années avant que le monde entier ne parte en vrille (Encore que…) mais ça finira par arriver.


Une vidéo qui m’a profondément marquée sur le sujet

Pour ma part, je ne suis ni un économiste, ni un politicien. J’ai par contre une faculté de plus en plus rare de nos jours, qui s’appelle « le bon sens ». Ainsi, ce bon sens me dit que certes, il est cool d’être riche, notamment si l’on a travaillé pour. Avoir du pognon, je ne vois pas ou est le problème. Mais il y a une limite, au delà de laquelle n’importe quel humain lambda (qui comme tous Naît, mange, dort, chie, baise, et meurt) devrait être satisfait financièrement. A quoi peut donc bien servir tout le pognon excédentaire que certains accumulent, si ce n’est le claquer en yacht polluant ou autres frivolités ? Dans la plupart des cas, cette thune est réinvestie dans le système – devenu fou – pour faire encore plus de blé. Stop ! L’ensemble me fait penser en fait à une saloperie de cancer, des cellules devenues folles qui se mettraient à détruire petit à petit les autres cellules, sans s’en rendre compte. Et le cancer, en plus d’essayer de le comprendre, de tenter de connaître sa source, il faut bien évidemment le purger.

A ce stade, le pognon, la bourse, tout ça ce n’est plus que des chiffres, on se coupe complètement des humains qu’il y a derrière. Dans leur grande majorité, je ne blâme pas les gens qui y participent (traders & co), mais bien le système qu’on a laissé grossir et devenir une espèce de monstre incontrôlable, sorte de skynet financier. Tel le reportage que je voyais l’autre jour, ou un trader témoignait à propos des « robots », programmes qui passent des ordres 1000 fois plus vite que les traders, de façon automatique, juste bien sûr pour être plus efficace et faire plus de pognon.
Encore que… dans le lot, il doit bien avoir au moins un bon petit millier de salopards qui ont parfaitement conscience, dans des plans établis, des saloperies qu’ils font subir au monde dans son ensemble. Et qui s’arrangent pour que des lois soient votés ou maintenues afin que le tout reste valable.

Ce sont ces gens là qu’il faut arrêter, les ordures qui ont causé le bordel financier dans lequel on est, en créant de faux produits financier, et donc de la fausse dette, ont fait passer des lois pour justifier leurs saloperies, spéculer sur des produits alimentaires en affamant des pays entier en Afrique, et que sais-je d’autre encore.

Pour ça, il y a des solutions simples. Une personne qui m’est proche et qui travaille dans le domaine financier, m’a par exemple expliqué que, pour enlever du pouvoir aux grandes banques, l’une des meilleures solutions consiste a retirer son argent de celles-ci, et le replacer dans des banques de proximité. De là à ce que les « banksters » se laissent faire… Avec le pognon qu’elles ont, pourrir les petites banques à coups de millions serait tout à fait possible. Ces gens là, les dirigeants, sont au dessus des lois, capables de payer n’importe quel tribunal ou de soudoyer n’importe quel politique en faisant pression.

Il y a un Manga particulièrement excellent, inspiré des Super-Héros Américain, nommé Akumetsu, que je vous conseille vivement. Dans celui-ci, le Japon, qui est au bord de la crise financière, voit l’apparition d’un héros masqué, Akumetsu, qui décide de « détruire le mal ». Mais pour Akumetsu, le mal ce n’est pas le voleur, l’assassin ou le violeur. Non, ça il le laisse à la Police. Pour Akumetsu, le mal ce sont justement les grands pourris de ce monde. Banquier véreux, politiques corrompus, médecins indigents, etc etc. Et il décide donc de faire… le nettoyage. Dont acte, ultra-violent dans tout les cas. Et devant un public de plus plus enthousiasmé à chaque fois que Akumetsu réalise une exécution, en révélant de quoi est coupable le pourri.

En vrac, un coup de hache dans la tête de tel banquier véreux, l’injection d’une saloperie de vaccin au médecin qui a pris la décision de le faire à des milliers plusieurs années auparavant, et nombre d’autres. Jusqu’à l’apothéose. Akumetsu se rend dans le quartier des affaires de Tokyo, l’équivalent du Wall Street Américain, et investit les immeubles (Il est capable d’avoir des centaines de versions de lui même, on ne spoilera pas pourquoi), choppe un par un les responsables, ET HOP ! Par la fenêtre !
Quand les flics débarquent dans le quartier, ils hallucinent en voyant la « solution » d’Akumetsu au problème. Les rues jonchées de cadavres, et des financiers pleuvant littéralement par les fenêtres…


Bien sûr, on s’interroge aussi sur le bien fondé de l’action d’Akumetsu, normal ;)

D’ailleurs, dans le premier numéro du reboot récent de Superman chez DC Comics, Superman fait exactement la même en balançant un pourri financier dans le vide, tout en tenant à peu près le même discours qu’Akumetsu, comme quoi ;)

De la fiction ? Peut-être pas tant que ça. Lorsque le mouvement des Indignés va se radicaliser, quand d’Indignés ils deviendront Enragés (Là on en est encore au stade de la bonbonne de gaz pacifique qui gonfle), dans ce beau pays qu’est les Etats-Unis ou le port d’armes est parfaitement légal, il suffirait qu’un petit commando de personnes désespérées et armées de quelques flingues débarquent dans Wall Street ou au siège pourri de JCMorgan ou mieux, de Goldman Sachs (Les deux plus grosses banques Américaines, et bizarrement pas si éloignés que ça du cabinet d’avocat maléfique Wolfram & Hart dans Angel ;) ) et se mettent à tuer sans distinction. Dommage pour les simples traders qui n’avaient pas grand chose à se reprocher au fond…

Pour reprendre une autre œuvre de fiction, la plus approprié selon moi (Akumetsu est bien sûr carrément trop extrémiste, faut pas déconner hein ^^) est sans nul doute V pour Vendetta. Akumetsu s’inspire d’ailleurs beaucoup de V pour Vendetta, les deux partageant bien sûr un même héros masqué terroriste. Avec deux passages. Celui ou une petite fille est abattue, et où la foule s’enflamme. L’arrosage d’étudiants par un flic récemment, qui a fait tant de bruit, ce sont les prémices de ce genre de trucs. Le mouvement est en train de se radicaliser, et à un moment ou a un autre, tout risque de péter.

Et surtout, la magnifique scène finale, ou devant une foule heureuse, V fait exploser le parlement Anglais. Je me dis que c’est peut-être ce qu’il faudrait pour que tout ça s’arrête : Foutre un grand coup de pied au cul à l’ancien système, quitte à exploser certaines choses que l’on croyait inébranlables, pour repartir sur quelque chose de vraiment neuf…
Au lieu de la Seconde Guerre mondiale, on irait ainsi plus vers la Révolution Française. Tant qu’à choisir entre deux évènements historiques ressuscités, je préfère celui où l’on ne possédait pas encore la bombe…

Ce que j’attends, c’est que les traders, les seconds, ceux qui sont dans le système, et qui savent des trucs, poussés par leur éventuel « bon sens » (Ou par la peur de se faire botter les fesses par les futurs Enragés – Vu que leurs patrons sauront s’en prémunir…) se mettent à balancer sur les pourris au dessus d’eux. Que les langues se délient et que l’on trouve QUI doit être « décapité » pour que les choses repartent dans le bon sens. Tout ces criminels qui n’ont pas été punis il y a 2-3 ans lorsque la « crise » a débutée.

Les punir ne changera peut-être pas le monde, mais d’une part, ça rétablira de la justice, de l’équité, et ça préviendra aussi qu’il ne faut pas déconner avec les gens. Et comme les politiques et les médias sont tout deux pieds et poings liés par ces mecs, il appartient au peuple, aussi irrationnel qu’il puisse être parfois, de se faire justice. L’Anonymous devrait ainsi devenir systématiquement le croquemitaine des grands de ce monde, un monde d’informations qui fuitent, comme V ou Akumetsu l’étaient plus brutalement dans leur monde de fiction…

Posted in Cinéma, Comics | 1 Comment