Concours VN Épitanime 19 en 2011 à Paris Epitech, No-Xiciens, No-Xiciennes
DATES & LIEU
  • 20, 21 et 22 mai 2011
  • Paris, Porte d’Italie
  • 5100 visiteurs
  • Présent en tant que visiteur et partenaire
  • Organisateur du concours de VN
  • No-Xicien présent : Torog
NOTE DE LA CONVENTION

Pas de note quand visiteur.

COMPTE-RENDU DE L’ÉPITANIME 19

L’Épitanime édition 2011, 19ème du nom a malheureusement poursuivi son évolution dans la lignée des précédentes éditions. Malgré un staff enthousiaste et des activités proposées de qualité, le public était une fois de plus en diminution. Le sous-sol déserté, où se trouvent boutiques et fanzines faisait vraiment peine à voir, et ce tout au long du salon. De nombreux fanzines peinant à rembourser leur stand, et les boutiques pro affichant un résultat pas vraiment folichon… Torog a discuté avec plusieurs stands de fanzines, qui, à leur tour, ne reviendront pas l’année prochaine à cause de résultats catastrophiques.

epitanime 19 plan fanzine

Le “couloir de la mort” a été transformé intelligemment en espace de lecture du Manga Café, approprié vu le calme qu’il y régnait de toute façon. Des émissions de radio étaient également enregistrées à cet endroit. Quelques moments à vide vraiment déprimants, notamment le vendredi soir, l’invité japonais de cette année, Daisuke, membre du groupe de J-Music Galaxy 7 a dû donner son concert malgré un public inexistant ; les seuls y assistant vraiment étant… les membres du staff de l’Épitanime eux-mêmes…

On peut néanmoins noter un cosplay qui était de plus grande qualité cette année, avec plus de prestations travaillées (mention spéciale au groupe Worms avec cosplay et prestation hilarantes, ainsi qu’au groupe X-Men, qui comportait un grand nombre de participants), c’est assez rare pour le souligner. Une salle jeu vidéo mieux organisée avec plus d’espace pour respirer, d’agréables coussins pour se poser. Et l’initiative de mettre en place un Maid Café, avec de charmantes serveuses costumées qui a plutôt bien fonctionné ! Respectant en plus les règles à la japonaise : obligé de gagner à feuille-pierre-ciseau pour pouvoir se faire prendre en photo avec les Maids ! Photos interdites sinon !

Une nocturne également très réussie, avec beaucoup d’ambiance et de monde présent. Une cour avec autant de monde à 5h du mat’, ça faisait étrange, d’autant que les salles annexes étaient elles aussi bien remplies ! Une autre critique de la convention, par Axel de la brigade SOS, qui juge également que cette convention était en demi-teinte.

LES PHOTOS DE L’ÉPITANIME 19

Les photos sont utilisables sous condition de laisser l’intégralité du logo visible. Si vous désirez une des photos en HD, contactez-nous avec la référence de la photo.

COMPTE-RENDU DU CONCOURS DE VISUAL NOVEL 1ère ÉDITION

  • Nuit du 21 au 22 mai 2011
  • 17 participants

Durant la nocturne de cet Épitanime 2011 était donc organisé une petite nouveauté : un concours de création de visual novel (romans interactifs) ! Proposé à l’origine par Torog de No-Xice©, et mis en place avec l’aide de Cray et Noryu, responsables de la partie doujin game de l’Épitanime, il prenait place justement dans la salle dédié à ces derniers, un grand nombre d’ordinateurs étant mis à disposition. Le concours, qui devait commencer à 20h30, a débuté finalement peu après 21h, pour cause d’attente de certains participants inscrits, qui finalement ne vinrent même pas ! Au final, le nombre de concurrents s’élevait à 17, soit 6 groupes en tout (trois groupes de 5, un groupe de 2, deux groupes de 1). Ceux-ci se virent prêter main forte à plusieurs reprises par de sympathiques curieux intéressés par le projet.

Le concours devait se terminer à 7h, mais pour cause de retard dans leur finition, deux groupes terminèrent un peu plus tard, vers 7h30, le staff leur concédant ce temps supplémentaire vis à vis du décalage originel. L’ambiance durant la nuit fut studieuse et chaleureuse, tous les groupes se concurrençant dans la bonne humeur et n’hésitant à s’échanger éventuellement des informations si l’un ou l’autre se montrait trop bloqué.

Au niveau de la logistique, l’Épitanime avait mis à disposition 25 ordinateurs, et les participants avaient ramenés eux-mêmes tablettes graphiques et même un véritable synthé pour composer professionnellement leurs propres thèmes musicaux ! Keul avait également mis gentiment à disposition un scanner supplémentaire, ce qui a bien aidé les dessinateurs qui préféraient travailler sans tablette graphique !

Les gagnants du podium ont reçu des lots supplémentaires venant de l’Épitanime, et tout le monde a pu repartir avec une version d’Anamnesis, le visual novel de No-Xice©.

À noter la malheureuse erreur de logistique du groupe Esprit Dôjin, qui, pourtant bien partis avec enthousiasme et à cause d’une trop grande complication de leur code, durent repartir de zéro sur tout autre chose une heure et demie avant le moment du rendu ! Il y avait pourtant de très bonnes idées qui avaient germées, comme celle d’utiliser des photos détourées de véritables personnes comme sprites du jeu, Sedeto de la Brigade SOS s’étant aisément prêtée au jeu du modèle (en plus de jouer l’artiste squatteuse en aidant différents groupes). Ils ont néanmoins réussi à rendre à temps un petit VN composé surtout de photos, ne leur permettant malheureusement pas d’accéder au podium…

Le thème à respecter de cette première édition du concours était “Otakus in Love“.

Détail des visuals novels produits :

1er – “Love Plush” Team Crush (Grimm, Groumf) – Terminé à 7h27

Le gagnant du concours est un visual novel à l’idée très originale. Débutant comme une histoire romantique assez classique, dès que l’idée sous-jacente est révélée, l’histoire part bien vite dans un GROS délire monumental. Bien qu’en retrait techniquement par rapport aux 2ème et 3ème du concours (pas de musique du tout), c’est cette idée vraiment hilarante et sa qualité d’écriture qui lui ont donné cette place méritée. On s’en voudrait de vous spoiler le concept, vous le découvrirez bien vite en téléchargement sur le site de l’Épitanime.

2ème – “Camomille” Team MoESP (Suryce, Melow, Kimino, Sestrem, Xian) – Terminé à 5h

Un petit visual novel romantique qui prend pour cadre l’Épitanime même. Frais et très mignon, un grand soin y a été apporté, que ce soit au niveau des musiques, de la présentation en général ou de l’écriture (seul VN d’ailleurs à proposer un écran d’introduction travaillé, chose que les orga espéraient voir un peu plus, nombre des gens s’étant contentés de celui d’origine). Un VN sentimentalement très réussi, qui collait donc parfaitement au thème du concours.

3ème – “DERP-ASSO” Team Rushers (Dark Soul, Mereck, Nawkins, Bakasaru, Ziassan) – Terminé à 7h40

DERP-ASSO est un VN difficilement jugeable. D’une part, c’est techniquement le plus impressionnant de tous : de nombreux sprites de personnages, des musiques de qualité, une écriture correcte, un grand nombre d’embranchements amenant à de multiples fins et même 2-3 artworks de scènes ! Si les vannes portent pour 1/3 sur de la culture geek commune à tous, le reste est un véritable embrouillamini de privates jokes sur l’année passée de l’association Épitanime. Parodiant en vrac les coups de gueule, les initiatives d’activités et surtout les histoires de cul entre membres…

Complètement incompréhensible pour le commun des mortel, c’est malheureusement ce côté private joke qui plombe DERP-ASSO, le faisant tomber à la 3ème place. Avec une telle puissance technique, et en faisant quelque chose de plus abordable, ils auraient sans aucun doute pu aller plus haut dans le classement.

Puis viennent aussi “GeekOtaku” par Corti (terminé à 4h45), un visual novel sans nom, par Keul (Terminé à 7h07), et le petit VN “sauvetage de dernière minute” d’Esprit Dôjin (terminé à 7h05, par Nyo, Tetho, Sonocle Ujedex, Lyn, Yuki).

Corti (aidé à 2-3 reprises par Morgoth et Kitsune qui lui ont fait du détourage d’images) a produit seul une… comment dire… une chose bizarre. Voilà, vous lirez, vous vous ferez votre avis, on s’en voudrait là aussi de vous spoiler tout ce qui est sorti de son cerveau malade… Le jury a longtemps hésité à lui donner un prix coup de cœur vu la poilade qu’on s’est tapé sur son trip. On lui aurait probablement offert une photo dédicacée de gros chinois, ou un machin dans le genre…

Keul, qui a commencé très tardivement son VN, hésitant à participer, à produit un petit VN assez bordélique mais amusant, distillant de nombreuses idées, en vrac “qu’est-ce qu’est un VN ?”, des vannes geek correctement placées, de la tentative de soudoyage d’orga avec certaines vieilles photos de No-Xice©, et divers autres machins rigolos, etc etc.

Très limités techniquement car travaillant seuls et sans dessinateurs, ils se sont vus contraints d’utiliser les ressources fournies à l’origine par les orgas.

Bonus : durant le samedi après-midi, deux invités de l’Épitanime, le dessinateur Dara, auteur d’Appartement 44, et le blogueur BD/présentateur Davy Mourier se sont prêtés au jeu, produisant chacun leur petit VN durant une heure et demi, l’ami Mereck codant pour eux leurs idées. Comme tous les autres, ils seront également mis en ligne sur le site de l’Épitanime.

En parallèle de l’aide qu’il fournissait aux candidats dans le besoin, Torog a conçu également durant la nuit un petit visual novel dans le thème demandé et avec uniquement les éléments fournis de base aux participants, se passant dans la continuité d’Anamnesis (mais sans spoiler majeur). Terminé quant à lui à 4h00 !

LES PHOTOS DU CONCOURS DE VISUAL NOVEL 1ère ÉDITION

Les photos sont utilisables sous condition de laisser l’intégralité du logo visible. Si vous désirez une des photos en HD, contactez-nous avec la référence de la photo.

Laisser un commentaire