Lire le compte-rendu intégral : cliquez ici !
DATES & LIEU
  • 21 et 22 janvier 2012
  • Nantes, école Polytechnique
  • 2209 visiteurs
  • Présent en tant que stand
NOTE DE LA CONVENTION
5/10

Les notations sont faites en tant que stand.

COMPTE-RENDU DE JAPANANTES 1

Deux points de vue dans ce compte-rendu de nouvelle convention nantaise s’est distinguée par plusieurs points, positifs et négatifs.

JapaNantes est donc une nouvelle convention nantaise, organisé par le club étudiant Polymanga de l’école Polytechnique. La convention attendait entre 1000 et 1500 visiteurs, elle a fini à 2209 (chiffre officiel) visiteurs ; un chiffre très positif qui la place juste après Art to Play qui a eu lieu en décembre 2011, et devant le Japan Tide de 2010.

La salle étant l’école, le cadre a été plutôt particulier : tout en long, avec des escaliers pour accéder aux salles annexes. En soi, cette convention faisait d’une certaine manière penser aux Japanim Spirit qui avaient lieu à l’hippodrome de Nantes dans les années 2000. La salle était plutôt agréable, le plafond étant tout vitré ; mais le temps maussade n’a pas apporté une luminosité très satisfaisante…

Nous sommes donc arrivés le samedi matin ; le parking étant quasi-vide, aucun problème d’accès ; cela dit, rien n’était indiqué sur le-dit parking, nous nous sommes donc garés du côté visiteur, et avons dû faire le tour à pied pour atteindre l’entrée exposant… À l’accueil, très simple et clair : on donne le nom de notre stand, on nous donne nos badges, et un staff nous amène à notre stand.

En faisant notre tour de convention, on remarque qu’elle est très complète : stands pro et amateur, salles d’animation, amphithéâtre, gymnase, salles de jeux vidéo, etc… Rien ne manque ! En passant des jeux musicaux à l’origami, à la salle de dessin, il y a de tout, et cette convention rassemblait tous les acteurs nantais du milieu manga ! Sans doute le point fort de JapaNantes ! Chapeau bas pour ça, car même dans certaines conventions plus grandes, on ne retrouve pas autant de chose ! Bon, allez, pour chipoter, il manquait toutefois du catch, une petite partie science-fiction/comics, et du sumo gonflable… Plus sérieusement, toutes ces différentes activités étaient dispatchées dans les différentes salles de l’étage ; cela avait pour avantage d’éviter les conflits de sons ; malheureusement, cela a également eu pour effet de dispatcher un peu trop les gens partout ; de ce fait, cela donnait l’impression que la salle principale était vide, et celle-ci ne proposant aucune animation, l’ambiance était particulièrement silencieuse. Il aurait sans doute fallu fermer une ou deux salles annexes pour les mettre directement dans la “rue” afin de mettre un fond d’ambiance sonore. Car à part des stands de vente, la salle principale ne proposait rien. L’autre problème majeur, indépendant de la volonté des organisateurs, était la localisation même de la salle, puisque celle-ci est à l’autre bout de Nantes, assez peu accessible si l’on n’a pas de voiture.

Au niveau du stand No-Xice©, vous avez pu découvrir Chronos, le premier manga de Kyoko, ainsi que nos deux nouvelle recrues : Neko et Zwickee. L’ambiance à notre stand a vite dégénéré en baston de boulette de scotch avec Jap’n Go ! Vous avez également été particulièrement nombreux à remplir notre fiche de “renseignement” (hum)… Résultat courant février !

Niveau journée, le samedi a été particulièrement mou : les gens paraissaient peu enjoués, ils étaient assez bavards, mais pas très acheteurs. Le problème s’est vérifié auprès de tous les stands, pro ou amateur. Le dimanche a été nettement mieux, et la salle principale paraissait plus remplie déjà. Les gens étaient nettement plus motivés et participatifs, que ce soit pour faire les curieux auprès des stands que pour participer aux différentes activités. Le dimanche a donc été la grosse journée de JapaNantes, à cause notamment du cosplay. Le cosplay donc : et bien par rapport à Art to Play, du mieux ! Trois cosplays solo se sont distingués : la volonté de l’Abysse de Pandora Hearts, qui a gagné le 1er prix, le cosplay de Mär, très drôle, et le cosplay “Artwork n°37”, drôle mais un peu trop court. La palme de la prestation minable quant à elle revient au Cloud de FF7. Niveau cosplay groupe, du mieux aussi ! Le 1er prix a été décerné au groupe Pandora Hearts ; une victoire totale de ce manga donc ! Ils avaient rejoué les moments importants du manga, même si leur prestation a été quelque peu gâchée par des problèmes techniques. Le groupe de cosplayers de la West Blue a reçu un prix coup de coeur pour leur très bonne prestation Vocaloid, car une prestation relativement proche avait déjà été présentée à une autre convention par un autre groupe. Dans l’ensemble, un bon ré-haussage de niveau, notamment beaucoup plus de recherche pour les prestations, et peu de petites danses sans idée. Au niveau texte enregistré, le gymnase servant de salle d’animation principale, il n’y avait pas de conflit de son et on comprenait (à peu près)…

En conclusion, un avis mitigé quand même : en tant que stand, la convention n’a pas assez bien géré la gestion du flux humain ; par contre, en tant que visiteur, ça devait être une très bonne convention, avec plein de chose à faire. Nous notons les conventions en tant que stand, nous serons donc un peu plus sévère, mais en tant que visiteur, nous aurions mis la note de 7/10.

LES PHOTOS DE JAPANANTES 1

Les photos sont utilisables sous condition de laisser l’intégralité du logo visible. Si vous désirez une des photos en HD, contactez-nous avec la référence de la photo.

LES VIDÉOS DE JAPANANTES 1

Laisser un commentaire